La compagnie Kobal't

Kobal’t est une structure créée pour soutenir et promouvoir le travail de trois artistes :


Mathieu Boisliveau, Thibault Perrenoud et Guillaume Motte : Trois acteurs, deux metteurs en scène, un collaborateur artistique. La rencontre s'est faite il y a maintenant dix ans lors de notre formation au Conservatoire d'Art Dramatique d'Avignon sous la direction de Pascal Papini, Eric Jakobiak et Antoine Selva. Nous ne nous sommes jamais perdus de vue, cependant chacun de nous a mené son parcours individuel : Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris. Travail sous la direction de divers metteurs en scène tels que : Brigitte Jaques-Wajeman, Jean-François Sivadier, Roméo Castellucci, Bernard Sobel, Daniel Mesguich, Jacques Lassalle, Jean-François Matignon, Nicolas Ramond...

Fondation d'un collectif. Nous nous en tenons aux faits. Nous ressentons aujourd'hui la nécessité de nous réunir afin de développer une pensée commune. Nous avons travaillé ensemble de nombreuses fois et au fil de nos propositions, notre désir s'est aiguisé, précisé. La visée de notre travail est de faire oeuvre en servant des oeuvres : un théâtre d'art, où textes-acteurs-spectateurs sont incontournables. Nous voulons mettre en valeur les auteurs – classiques ou contemporains – en défendant toujours « une parole scandaleuse, insensée, dissensuelle, et surtout (employons là le mot sans aucune réserve) poétique de l'être avec le monde ».


Une humanité au centre de notre plateau. Avec un public convoqué, partenaire, inclus dans la représentation : partie prenante. Ensemble, acteurs et spectateurs nous goûtons, nous partageons la pensée d'un dramaturge. A quelle expérience nous convie t-il ? Kobal’t s’en tient aux faits, au « corps du délit ». Pas de réponse, pas de résolution, pas de morale, pas de message, pas de solution mais peut-être seulement un écho aux questions posées. « Amener l'oeuvre théâtrale à ce point de tension où un seul pas sépare le drame de la vie, l'acteur au spectateur ». Un théâtre des opérations. Un théâtre radicalement citoyen contre la perte du sensible et du sens. Un théâtre furieusement joyeux, cruellement drôle.

  Découvrez la biographie des membres fondateurs


 

 


Thibault Perrenoud, après deux années au Conservatoire d’Art Dramatique d’Avignon (2002-2004), sous la direction de Pascal Papini et d’Eric Jakobiak,
suit la formation du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (2004- 2007). Il crée au Festival d’Avignon 2005 Hommage à Tadeusz Kantor (mise en scène et jeu). En 2006, il joue le rôle de Cinna dans Cinna de Corneille mis en scène par Daniel Mesguich au Festival d’Automne en Normandie.
A sa sortie du CNSAD il joue dans Nicomède de Corneille, mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman créé au Théâtre de la Tempête et dans Visite au père de Roland Schimmelpfennig mis en espace par Jacques Lassalle au festival de NAVA. En mars 2009 il joue et co-met en scène avec Guillaume Motte et Mathieu Boisliveau Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute au théâtre Le Fenouillet (Montélimar). Ce spectacle sera repris à la comédie de Valence dans le cadre des scènes éphémères en Avril 2010. En juillet-août 2009 il joue Tartuffe dans Tartuffe de Molière mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman ; création au Château de Madame de Sévigné à Grignan. En 2010, il joue le rôle d’Amphitryon dans Amphitryon de Kleist dans deux mises en scène différentes : avec Benjamin Moreau à la MC 2 de Grenoble et Bernard Sobel à la mc93 de Bobigny.
En juillet 2010, il joue dans Imaginez Maintenant–Matériaux Impromptu pour 11 acteurs au Théâtre National de Chaillot mis en scène par Mathieu Boisliveau.
En 2011 il joue dans Suréna et Nicomède mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman au théâtre de la ville (Les Abbesses) puis en tournée Jusqu'en 2012.
En Juillet 2011, il joue dans Théâtre à la campagne de David Lescot mis en scène par Sara Llorca à la maison du comédien Maria Casarès, repris à la Comédie de Genève en 2012. La même année, il joue dans Thésée, la première époque de Gibiers du Temps de Didier-Georges Gabily, mis en scène par Mathieu Boisliveau à la Scène Nationale de Cavaillon. En août 2012, il co-met en scène avec Guillaume Motte, Mathieu Boisliveau et Marc Perrenoud, Big Shoot de Koffi Kwahulé au Théâtre de L’Orangerie à Genève. Il est titulaire du diplôme d’Etat d’Enseignement Théâtral. En 2013 il joue dans Tendre et Cruel de Martin Crimp et dans La mort de Pompée et Sophonisbe mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman au théâtre de la ville (Les Abbesses) puis en tournée.
Il met en scène Le Misanthrope de Molière au Théâtre de Vanves en janvier 2014.
Ce spectacle sera repris en novembre-décembre 2014 au Théâtre de la Bastille.

 


Mathieu Boisliveau est diplômé du conservatoire d’Avignon en 2006, sous la direction de Pascal Papini et Eric Jakobiak. Il crée en 2006 Verre l’au-delà,
un montage de textes autour de l’œuvre de Didier -Georges Gabily.
En 2006, il crée avec plusieurs compagnons le collectif : Les Ephémères Réunis, avec qui il joue, entre autres, Le Cabaret Baroque Impromptu.
Il est comédien dans deux pièces du festival IN d’Avignon : Federman’s, de Louis Castel, en 2005 à la Chartreuse de Villeneuve les Avignon et dans Inferno, de Roméo Castellucci, dans La Cour d’Honneur du Palais des Papes en 2008. Il joue avec Pascal Papini L’opéra de Quat’sous de Brecht, Pour l’instant et Marabout d’ ficelle, de Sébastien Joanniez.
Il joue également avec la compagnie Fraction, Jean François Matignon, dans Imprécation calme ; fragments, textes de Gabily et dans Baal de Brecht, rôle d’Ekart. En juillet 2009, il met en lecture Thésée la première époque de Gibiers du temps de Didier-Georges Gabily à la maison Jean Vilar, festival d’Avignon. En juillet 2010, il met en scène Imaginez Maintenant – Matériau Impromptu pour 11 acteurs au théâtre national de Chaillot. En Septembre 2010, il met en scène TDM3-Théâtre du Mépris 3 de Didier-Georges Gabily.
En 2011, il est assistant à la mise en scène de Jean-François Sivadier sur la tournée de Noli me tangere, texte de Jean-François Sivadier et y joue le rôle de l’espion. En Juillet 2011, il fait une lecture de Cadavres si on veut, un article pour Libération de Didier-Georges Gabily au festival d’Avignon.
En mars 2012, il met en scène Thésée, la première époque de Gibiers du Temps de Didier-Georges Gabily, à la Scène Nationale de Cavaillon.
En août 2012, il co-met en scène avec Guillaume Motte, Thibault Perrenoud et Marc Perrenoud, Big Shoot de Koffi Kwahulé au Théâtre de L’Orangerie à Genève.
Il joue Philinte dans Le Misanthrope mis en scène par Thibault Perrenoud, spectacle repris en novembre-décembre 2014 au Théâtre de la Bastille.
En 2014, il adapte et met en scène MARS, d’après Fritz Zorn, création en octobre au Théâtre de Vanves.

 

 


Guillaume Motte est diplômé du Conservatoire d’Art Dramatique d’Avignon en 2005, sous la direction de Pascal Papini et d’Eric Jakobiak.
Il crée, en 2006, la pièce « Si le vent le dit » de Perrine Griselin, à Avignon.
Il joue sous la direction de Pascal Papini : « L’opéra de Quat’sous » de Bertolt Brecht et « En bas c’est moi » de Sébastien Joanniez.
Entre 2007 et 2010, il joue dans «Fantôme(s) :: de l’errance à la Subsistance », « Fantôme(s) :: de l’opéra » , « Farce(s) » et « En série(s ) », quatre spectacles de la compagnie Et si c’était vrai ?.
En 2008, il travaille avec la compagnie Persona sur « Guernica » de Carlo Lucarelli puis sur « l’Atelier Volant » de Valère Novarina en 2010.
En juillet 2009, il participe à la lecture de la première époque de « Gibiers du temps » de Didier-Georges Gabily, mise en lecture par Mathieu Boisliveau à la maison Jean Vilar au Festival d’Avignon.
En 2009, il joue et co-met en scène avec Thibault Perrenoud et Mathieu Boisliveau, Pour un oui ou pour un non de Nathalie Sarraute. Ce spectacle sera repris à la comédie de Valence dans le cadre des scènes éphémères en Avril 2010.
En 2010, il joue et co-met en scène toujours avec Thibault Perrenoud et Mathieu Boisliveau, « Big Shoot » de Koffi Kwahulé à la maison du Comédien de Maria Casarès. Ce Spectacle sera repris en 2012 au Théâtre de l’orangerie à Genève.
En 2010, il joue dans « TDM3-Théâtre du Mépris 3 » de Didier-Georges Gabily et dans « Imaginez Maintenant – Matériaux » (Impromptu pour 11 acteurs au Théâtre National de Chaillot), deux spectacles mis en scène par Mathieu Boisliveau.
En 2011, il travaille avec la compagnie Les Transformateurs sur les créations « A vos amours ! » et « Le Laboratoire des curiosités » sur Lyon.
En 2012, il joue Thésée dans la première époque de « Gibiers du Temps » de Didier-Georges Gabily mis en scène par Mathieu Boisliveau à la Scène Nationale de Cavaillon.
Egalement en 2012, il joue dans deux textes de Simon Grangeat : « Entre les Herbes Folles » au sein de la compagnie Traversant 3 et « TINA : There Is No Alternative » par la compagnie Cassandre sur Lyon et en tournée jusqu’en 2014.
Toujours en 2012, il joue le rôle de Clitandre dans « le Misanthrope » de Molière mis en scène par Thibault Perrenoud et sera également assistant à la mise en scène sur ce spectacle qui sera repris en janvier 2014 au théâtre de Vanves et en novembre-décembre au Théâtre de la Bastille.


Crédits photos : Claire Gondrexon, Vincent Lucas, Guillaume Estève, Kobal't.

Découvrez des extraits de nos spectacles en vidéo ici

Naviguez vers les autres spectacles : La Mouette / Mars / Le Misanthrope / Gibiers du temps / Big Shoot / Théatre du mépris 3 / Imaginez Maintenant Matériaux / Pour un oui ou pour un non